top of page
  • Photo du rédacteurJournaliste - SeLoger

Les avantages et les inconvénients de l'achat d'un logement avec des travaux

Acquérir un bien immobilier ancien à rénover est une option qui séduit de nombreux Français. Prix d’achat, aides financières, ampleur des travaux… on fait le point sur les avantages mais aussi sur les inconvénients dont il faut avoir conscience avant de se lancer dans ce type de projet.


Un logement à rénover est souvent moins cher à l'achat


Parmi les avantages qu'il y a à acheter un logement ancien à rénover, on peut citer son prix de vente, souvent bien moins élevé que celui d’un bien équivalent neuf ou restauré. Le prix d’un bien à rénover est également plus facilement négociable. C’est d’autant plus vrai si le logement est peu performant au niveau énergétique. Selon une étude OpinionWay-SeLoger, 79 % des vendeurs de passoires énergétiques se disent prêts à baisser leur prix de vente. De plus, le coût de travaux du logement est en partie compensé par les nombreuses aides accessibles. Parmi elles, comment ne pas évoquer MaPrimeRénov’ ? Cette aide est accordée pour des équipements et des travaux de chauffage (bois, solaire thermique, pompe à chaleur…), d'isolation, de production d’eau chaude (solaire thermique, pompe à chaleur…) ou encore de ventilation. Versé par certaines banques, l’éco-PTZ permet également de financer les travaux de rénovation énergétique et de remplacement d’une installation d'assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d'énergie. Précisons que certains établissements bancaires proposent de cumuler facilement l'éco-PTZ et MaPrimeRénov' pour financer le reste à charge des travaux des bénéficiaires de MaPrimeRénov'. Enfin, d’autres aides à la rénovation, comme les chèques énergie, les aides des collectivités locales ou encore les Certificats d'Économies d'Energie (CEE) sont également accessibles sous certaines conditions.


Un bien à restaurer est plus facilement personnalisable


Au rayon des avantages offerts par les logements anciens, nous retrouvons bien évidemment leur « charme ». De nombreux acquéreurs se tournent effectivement vers l’ancien pour acquérir un bien avec une histoire et du caractère. De plus, contrairement aux logements neufs, souvent construits en périphérie, les maisons et appartements anciens sont généralement moins éloignés des commerces et commodités. Or, l’emplacement est un véritable atout pour la revente du bien. Une fois rénové, un logement ancien permet habituellement de réaliser une belle plus-value. Par ailleurs, acheter un logement à rénover, c’est avoir la possibilité de mettre le bien à son goût. En effet, ces biens offrent la possibilité d’associer le charme de l’ancien (poutres, vieilles pierres…) au confort d’une habitation moderne (domotique, ouvertures double ou triple vitrage, etc.), dans les proportions de votre choix et pour un résultat 100 % personnalisé. N’hésitez pas à vous faire accompagner de professionnels (architecte, décorateur d’intérieur…) qui pourront vous aider à trouver le juste milieu entre vos envies et les possibilités réellement offertes par la structure.


L’ancien, c’est prendre le risque de vivre dans les travaux


Si les logements à rénover offrent de nombreux avantages, ils ne sont pas sans inconvénients. Ainsi, si vous pouvez bénéficier d’aides pour les travaux de rénovation énergétique, ce n’est pas le cas pour les travaux liés à « l’embellissement » du bien immobilier. Pour remplacer une tapisserie marquée années 70, rénover une salle de bains vétuste ou encore installer une cuisine moderne et équipée, vous ne pourrez pas bénéficier d’aides. Or, à moins d’avoir l’âme d’un(e) bricoleur/se (et encore), le coût de ces travaux peut être élevé en raison de l’envolée des prix des matières premières. Il faut donc estimer le coût des travaux à entreprendre le plus précisément possible pour pouvoir les intégrer à votre budget d’achat. Pour cela, n’hésitez pas à demander à visiter le bien en compagnie d’un (ou plusieurs) professionnel du bâtiment. Par ailleurs, selon l’ampleur des travaux, vous pourriez devoir attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de pouvoir poser vos valises dans votre futur logement. Si vous n’avez pas la possibilité de conserver votre logement actuel ou de louer un bien en attendant la fin des travaux, vous pourriez vous trouver dans l'obligation d'emménager dans un logement en chantier, avec les nuisances (bruits, poussière…) qui vont avec. Des aspects qu’il vaut mieux garder à l’esprit avant de se lancer dans un tel projet.


Article écrit par Vincent Cuzon - Journaliste SeLoger

Comentários


bottom of page